Le travail de numérisation

Après avoir protégé et installé la photothèque dans un processus de conservation satisfaisant, nous avons mis au point des procédures de numérisation des clichés, en vue du catalogage de ces photos pour exploitation de la collection et mise à disposition des chercheurs.
En premier lieu, nous avons procédé à la numérisation de toutes les plaques de verres (éléments les plus anciens de la collection).
Pour ce faire, nous avons appuyé nos choix sur les avis du document du MEMORIAV (www.memoriav.ch) « Recommandations photo – la conservation photographique »

 

 

Mode de numérisation

Lire la suite...   Le mode de numérisation dépend à la fois du scanner (EPSON V750 PRO) et du logiciel qui lui est associé (SILVERFAST AI). Le fichier résultant de la numérisation doit contenir le maximum d'informations sur le cliché, pour assurer la fonction de "conservation du patrimoine" aussi près que possible de l'original. Cela implique de ne faire aucun traitement (lumière, contraste, recadrage, …), ni pendant la numérisation ni après, et donc de stocker des fichiers bruts. Il va de soi que pour une utilisation particulière, ces traitements pourront être réalisés sur des copies de ces fichiers.

Lire la suite

Synthèse des choix de numérisation

§    Mode : 16 bits HDR niveaux de gris (filtres désactivés)

§   Taille du fichier de sortie : identique au fichier d'entrée et format TIFF

§    Résolution : selon la taille du cliché, pour obtenir un fichier de 60Mo

 

Lire la suite

Le catalogage

Lire la suite...   Une bonne description est la clé de toute collection ; le catalogage rend une photo visible, pour le chercheur et le gestionnaire. Il ouvre une collection, en permettant aux utilisateurs de trouver ce qu'ils recherchent (qui?, quoi?, où?, quand?, pourquoi?).

   Dans le même temps il offre la possibilité d'enregistrer des informations sur l'administration de la collection ; comment a-t-elle été acquise, son état physique, d'éventuelles restrictions d'accès, ...

Lire la suite

Source de références

Lire la suite...Notre source de références : deux classeurs réalisés dans les années 1970 par le Père Colignan, dans lesquels il a inventorié une grande partie des photos (l’origine de ses sources est parfois incertaine) .

Une page de classeur et un détail. On y voit le numéro, le lieu, une légende et la date. C'est le seul outil de recherche disponible ! 

 

 

Logiciel

Lire la suite...Toutes les photos numérisées ont été documentées au moyen du logiciel PORTFOLIO de la société EXTENSIS.

La documentation se fait par :

  - des mots-clés (liste de standards)

  - des descripteurs (qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi,…)

La recherche s'effectue à partir des mots-clés et des descripteurs qui peuvent être combinés entre eux.

Le logiciel permet aussi la diffusion de miniatures, accompagnées d'un catalogue et du logiciel de recherche.

 

 

Sauvegarde des données numériques

Les fichiers créés par numérisation informatique sont stockés en double exemplaire, et des sauvegardes externes sont réalisées.