Père Pierre Dutilleul (1901 - 1985)

dutilleulPierre Dutilleul est l'aîné de sept enfants, son père tient une droguerie à Douai, dans le nord de la France. Après une année de Séminaire à Cambrai, il entre au noviciat des Pères Blancs en 1920. Il est ordonné prêtre à Carthage le 28 juin 1925.

 

Homme doux et d'un grand esprit pratique, il est nommé à El Bayadh, puis Aïn Sefra ; en 1926, il part à Ouargla où il s'occupe de formation artisanale, puis à Djelfa où il comprend qu'il lui faut s'améliorer en arabe. De 1934 à 1936, il y travaille à l'IBLA de Tunis. Il retourne 10 ans à El Bayadh et s'intéresse aux alfatiers, mais aussi aux prisonniers de guerre allemands et italiens. En 1946, il se retrouve à Ouargla et lance un centre professionnel.Cinq autres années comme économe diocésain, 2 ans à Béchar à la tête du centre de formation professionnelle, puis retour pour 10 ans à Ouargla. Il prend la nationalité algérienne en 1962, intégré comme directeur d'écoles techniques dans le système éducatif algérien. Rentré en France en 1975 pour raisons de santé, il passe dix ans à Mours (93) (maison de repos des pères blancs) - il y tenait la permanence téléphonique et collectait des timbres au profit des oeuvres des pères blancs - puis il part à Tassy (83) où il meurt le 9 janvier 1985 à 83 ans.