Père Marcel Chiron (1917 - 1996)

ChironIl est né le 19 juillet 1917 à Vieillevigne (Loire Atlantique). Après ses études au Petit Séminaire et deux années de Grand Séminaire à Nantes, il rejoint le noviciat des Pères Blancs à Maison-Carrée (Alger), en septembre 1942. Ensuite, deux années de théologie à Thibar (Tunisie) où il est ordonné prêtre le 14 avril 1944. Il avait été mobilisé au début de la 2ème Guerre Mondiale (1939-40).

 

Après ses études d’arabe dialectal à Touggourt et à El-Oued, il va à la Manouba (Tunisie) pour s’initier à l’arabe littéraire (1949-51). Il doit interrompre son séjour pour un passage au sanatorium de Pau. En 1942, il rejoint Ghardaïa. Entre 1963 et 1965, il obtient une licence en sciences sociales à la Catho de Paris, puis devient Régional des Pères Blancs pour l’Algérie du Sud entre 1966 et 1972 (Il réside à El-Biar).

Il retourne ensuite à Ghardaïa où il s’occupe de pré-formation professionnelle, tout en étant aumônier et conseiller de la Caritas, et délégué diocésain au Conseil Justice et Paix d’Alger.

Parti en France pour un repos en 1992, les médecins le retiennent pour des examens qui mèneront à une série d’opérations et divers séjours en hôpital ou maison de convalescence. Il décède à Nantes le 21 septembre 1996.